Skip to Navigation

Francia

Francia · 21.11.2016

 

El 29 de marzo del 2016, cerca de 400 personas indocumentadas ocupan la Dirección General de Trabajo (DGT), quai de Javal (donde se elaboraba la ley El Khomri). La policía les evacuará en la madrugada del 3, a tiempo para que se sumaran a la movilización contra la "ley de reforma laboral".

Tres colectivos coordinaron esta acción: El colectivo de los Trabajadores Indocumentados de Vitry (CTSPV), la Coordinación 93 para la lucha en defensa de los indocumentados, « Droits devant !» y la unión ínter sindical CGT-SUD-FSU del Ministerio de Trabajo.

Se inscribe en una campaña que empezó tras una asamblea general que se convocó en la « Bourse du travail de Saint Denis » en diciembre del 2014. Se redactó una plataforma común en febrero del 2015, suscribiendo así al primer acto de campaña.

Memoria Libertaria, Francia · 20.04.2016

MARCHE PONZAN 2016 18 JUIN PORT DE FONTARGENTE (09

)Les réseaux de passeurs ont fait partie des premières structures de résistance organisées en France. Les passages du réseau Ponzan se sont effectués sur presque toute la chaîne des Pyrénées. L'  Ariège à été  un  lieu central pour  le réseau Ponzan.  D'abord,  parce que  la  plupart des membres étaient enfermés au camp du Vernet d’Ariège après l'exil.  C'est là, que Ponzan rencontre le français Jean Bénazet qui les aide à sortir du camp, et que à  Varilhes  -aux  alentours-  à  la  Ferme  d'Archelles  à  Tarascon,  des  personnes,  des familles, s'engagent à soutenir le réseau. Après le démantèlement du réseau  en 1943, certains rescapés ayant échappé aux arrestations, vont continuer les passages. Rejoints par d'autres compagnons de la CNT espagnole  et se lier, lors d'une rencontre au restaurant Builles à Tarascon, à un groupe de français, Tarasconnais et donc au réseau d’évasion  « Bourgogne ». La particularité de l'Ariège est d'être frontalière avec l'Espagne et l'Andorre. A  partir  de  Tarascon-  ou  plus  précisément  d'Ussat-  plusieurs  itinéraires  sont empruntés, dont celui qui mène au Port de Fontargente sur la frontière andorrane . C'est ce  Port de Fontargente que nous rejoindrons lors de la Marche Ponzan  2016.

Francia · 14.04.2016

A diario, desde République...la #NuitDebot ...crea su TV...

Diffusion de « TV Debout » en direct de la place de la République à Paris :
tous les jours à partir de 19h sur https://www.youtube.com/channel/UCRLZ1A3OweyAlESd89Ho7_A

 

 

redifunde : CGT rr.ii.

Francia · 13.04.2016

CNT-f envia protesta a la Prefectura de policia de Paris, por secreta que actúa y lleva su pegatina

Fait à Paris, le mardi 12 avril 2016

Monsieur le Préfet,

La photographie d’un agent de police, brassard au bras, prise le samedi 9 avril sur le bord de la manifestation entre la place de la République et Nation, nous est parvenue. Cet agent, casqué et au visage masqué, porte un autocollant de la CNT sur son pantalon. Il est donc manifeste que ce policier à cherché à se faire passer pour un membre de notre organisation syndicale.

Nous condamnons fermement ces méthodes d’infiltration des cortèges qui visent à provoquer les manifestants dans un contexte où les forces de police font un usage systématique de la violence. Pour preuve de cela, notre service d’ordre à dû contacter les secours pour un jeune manifestant qui avait reçu, sur le tibia, un tir tendu de grenade lacrymogène.

Port d’autocollants syndicaux, visage couvert, absence de brassard de police, insultes et violences sont des actes dont de nombreux manifestants sont témoins et victimes. Depuis le début de la mobilisation contre la loi travail, nous avons pu constater l’intensité́ de la violence policière et de la répression, y compris contre des mineurs. La CNT région parisienne condamne avec fermeté́ ces méthodes et demande la libération, l’arrêt des poursuites et l’amnistie des personnes interpellées.

Nous exigeons de vos services qu’ils condamnent publiquement ces pratiques, qu’ils prennent des mesures fermes et concrètes pour faire cesser de tels agissements, et qu’ils nous en tiennent informes.

Syndicalement,
La CNT région parisienne

 


Francia · 13.04.2016

Una veintena de militantes de SUD-Solidiares y de CNT se "invitan" al local del PSocialista regional.

U ne vingtaine de militants de SUD-Solidaires 30 et de la CNT 30 se sont invités au local de la fédération gardoise du parti socialiste mardi 12 avril, entre midi et 14 heures.

 

Rebautizaron la sede regional del PS con el nombre del jefe de la Patronal y el secretario del PS le entregó la llave del partido, como símbolo de lo que representa el cambio de Código de trabajo que pretende el gobierno. (ver video de la acción)

 

Ils ont rebaptisé le siège de la fédération PS du Gard, "Maison Pierre Gattaz". Mardi 12 avril, les syndicalistes de SUD-Solidaires 30 et de la CNT 30 ont fait un happening où ils entendaient  dénoncer "la connivence d'intérêt entre un gouvernement aux ordres du patronat, qui après le Pacte de responsabilité, la loi Macron, donne une dernier coup de pousse au MEDEF en cassant le code du travail avec le projet de la loi El Khomri".

 

http://www.midilibre.fr/2016/04/12/nimes-action-surprise-de-syndicaliste...